République Démocratique du Congo: Minirapport de la phase de formation et mise en œuvre des activités generatrices de revenus

 

de Pax Christi Uvira

27/2/19 - Après la phase de formation des jeunes issus de différents mouvements et milieux scolaire, universitaire et communautaire, sur la non-violation active, Pax Christi Uvira asbl, à travers le projet de « renforcement des nouvelles générations sur la non-violence active et l’entrepreneuriat dans la région des grands lacs », appuyé financièrement par Pax Christi International, encourage vivement les bénéficiaires de travailler afin de prévenir les conflits à travers l'entrepreneuriat.

Dans cette logique, la deuxième phase du projet, éminemment consacrée à l’entrepreneuriat, a été lancée ce dimanche 03 février 2019 par la formation d’un groupe de 14 jeunes sur comment créer, gérer et mener à bien une activité génératrice de revenu (AGR).
 
D’une part, après une période préparatoire consacrée au montage et installation du kiosque et à l’achat des marchandises, à partir du vendredi 22 février 2019, les activités d’une mini boutique sont opérationnelles offrant aux nécessiteux la vente de divers produits notamment des bonbons, des biscuits, du jus, des stylos, des papiers duplicateurs, etc. A en croire l’un de ces jeunes entrepreneurs, les produits qu’ils offrent en vente attireront bien les élèves et la population du milieu où est placé le kiosque et le revenu y généré aidera d’abord à accroitre le chiffre d’affaire de cette entreprise qui incarne leur espoir économique.

D’autre part, le groupe de jeunes qui ont préféré élever des poules-pondeuses viennent de finaliser la construction du poulailler, cet abri clos de 4 mètres sur 3, où les poules peuvent pondre, couver, se percher et même se nourrir. Pour la mise en route, 30 poules viennent d’y être installées ce lundi 25 février 2019. D’après le responsable de ce groupe, il n’y a aucun doute que cette activité offrira très prochainement sur le marché des œufs mais également des petits-poussins pour ceux qui voudront en élever.

Soulignons, enfin, que ces activités s’inscrivent aux antipodes de l’oisiveté de leurs animateurs tant il est vrai qu’un jeune qui a du travail ne saurait être la cible de la démagogie politicienne encore moins des activités susceptibles de l’entrainer dans des actes de violence ou de trouble à la paix. C’est d’ailleurs le sens même de la sagesse populaire qui prétend qu’ « il n’y a pas de paix sans  pain ».

 

Great Lakes, nonviolence, DR Congo, Pax Christi Uvira, Democratic Republic of Congo, entrepreneurship, Empowering new generations on active nonviolence and entrepreneurship