Pérou : 2ème position du 5ième Prix annuel des droits de l’homme attribué à DHUMA, l’un des partenaires de Pax Christi International au Pérou

 

Ambassade de France au Pérou, 10 décembre 2016.

 

A l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’homme, l’ambassade de France a décerné le 5ième Prix annuel des droits de l’homme «Javier Pérez de Cuellar» 2016, à l’issue de la course «5k» organisée par le bureau du médiateur chargé des droits de l’homme de Lima, à 3 organisations:

  1. Le 1ier Prix revenait à l’équipe péruvienne d’anthropologie et de médecine légale (EPAF) en signe de reconnaissance de son apport au travail de mémoire qu’est en train de construire le pays.  Depuis 2002, l’EPAF a été activement présent dans les travaux de recherche et d’identification des personnes portées disparues pendant les conflits armés internes. Cette association est déjà parvenue à trouver des informations au sujet de 4 800 personnes.
  2. L’association Environnement et Droits de l’Homme (DHUMA) de Puno a remporté le 2ème Prix pour ses actions en faveur des droits des peuples Quechua et Aymara de Puno, victimes de  l’exploitation minière et la pollution des eaux. DHUMA a tout récemment gagné un important procès en faveur des droits des peuples indigènes à la participation effective et aux prises de décisions quant à l’octroi des titres miniers sur leurs territoires. Cette sentence accorde la priorité à toutes les communautés indigènes du pays.

  3. La 3ième place était occupée par le Consortium des femmes leaders de la fonction publique (CWLPS), récompensant ses travaux de prévention du trafic des humains dans le département d’Iquitos à May nos. 

    La cérémonie de remise des prix était présidée par  M. Fabrice Mauriès, ambassadeur de France au Pérou, et Mme Christiane Taubira, ancienne ministre française de la justice en visite au Pérou.

     

     

Depuis 2012, Le prix des droits de l’homme «Javier Perez de Cuellar» vise, en hommage à l’exemplaire carrière de l’illustre ambassadeur péruvien qui a par ailleurs occupé le poste de Secrétaire Général de l’ONU, à récompenser les activités ainsi que les projets nationaux et internationaux visant à promouvoir la prise de conscience, la défense et la protection des droits de l’homme, dans l’esprit de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

Les gagnants de cette édition de décembre 2016 ont été sélectionnés par un jury prestigieux composé de l’ambassadeur de France au Pérou M. Fabrice Mauriès, celui de l’Allemagne M. Jörg Ranau, la représentante de l’UNESCO Mme Magali Robalino Campos, le premier vice-médiateur au bureau des droits de l’hommes du Pérou l’officier Dr José Elice, le secrétaire exécutif à la Coordination nationale des droits de l’homme (CNDDHH)  M. Jorge Bracamonte, le remarquable journaliste M. Gustavo Gorriti et la présidente du Centre de promotion de la femme péruvienne «Flora Tristan», Mme Cecilia Olea.

-------------------------------

Photo de la Sœur Patricia et Sra Yollanda Florès, représentantes de l’équipe «Environnement et Droits de l’Homme» (DHUMA) de Puno, recevant le Prix prestigieux du premier vice-médiateur au bureau des droits de l’homme du Pérou, de l’ambassadeur français et de l’ex- ministre française de la justice.

 

Peru, French Embassy, International Day of Human Rights, Annual Human Rights Award