Guatemala : Rapport de suivi sur les homicides, janvier-décembre 2016

 

Le 14 janvier, le président Jimmy Morales aura effectué une année à la plus haute fonction du pouvoir exécutif du Guatemala. Il a rencontré certains succès mais a également pris de mauvaises décisions. Ce rapport évalue certaines des actions mises en œuvre par le ministère de l’intérieur dans le domaine de la sécurité.

Le domaine de la sécurité ne concerne pas seulement les homicides commis dans le pays mais recouvre bien d’autres aspects, comme les disparitions, en augmentation depuis 2011, ainsi que les crimes comme l’extorsion et les délits contre les propriétés que le pays ne parvient pas à éradiquer. Tous ces crimes ont un lien direct avec le nombre d’homicides, conséquences finales et tragiques de la violence qu’endure les Guatémaltèques. 

Lire le rapport en espagnol.

 

Mutual Support Group, Grupo de Apoyo Mutuo, homicidal violence, report