Fédération de Russie : Pax Christi International adresse une lettre à la Fédération de Russie en soutien à Gregory Shvedov, le Rédacteur-en-Chef de Caucasian Knot

 

Pax Christi International condamne les menaces faites à l’encontre de Gregory Shvedov, le Rédacteur-en-Chef de Caucasian Knot, un portail média indépendant russe fondé par le lauréat du Prix de la paix 2013 de Pax Christi International, International Memorial Society. Il devient de plus en plus dangereux pour les journalistes et défenseurs des droits de l’homme de rendre compte des développements actuels en Tchétchénie. Veuillez lire notre lettre au Ministre de la Justice de la Fédération de Russie en soutien à la campagne d’action de Front Line Defenders. Nous vous appelons à prendre position également

La version pdf de la lettre en anglais est disponible ici.

Mr Aleksandr Konovalov
Ministre de la Justice de la Fédération de Russie
Zhitnaya St. 14
119991 Moscou GSP-1
Fédération de Russie

Bruxelles, le 12 janvier 2017

____________

Monsieur le Ministre,

Pax Christi International,  un mouvement catholique pour la paix qui promeut l’établissement de la paix, le respect des droits humains, de la justice, et de la réconciliation à travers le monde, est profondément préoccupé par les menaces à l’encontre du journaliste défenseur des droits humains, Gregory Shvedov, que nous pensons liées à son travail légitime et pacifique en faveur des droits de l’homme. Par cette lettre, nous lui apportons notre soutien en supportant la campagne de Front Line Defenders, une organisation protégeant les défenseurs des droits humains en danger.

Gregory Shvedov est un journaliste défenseur des droits humains et rédacteur-en-chef de Caucasian Knot, un portail média indépendant russe fondé en 2001 par le International Historical and Human Rights Society ‘Memorial’. En 2013, Memorial a reçu le prix de la paix de Pax Christi International pour son remarquable travail visant à conserver le souvenir des victimes de répression politique dans l’histoire récente de la Russie et pour son profond engagement en faveur des droits de l’homme dans le pays.

Caucasian Knot couvre les évolutions actuelles dans la région du Caucase et emploie un réseau de correspondants locaux. Le site est reconnu pour ses rapports courageux sur les atteintes aux droits de l’homme, y compris celles commises par les autorités tchétchènes.

Le 7 janvier 2017, Magomed Daudov, le président du Parlement tchétchène, a publié un message sur son compte Instagram intitulé « Comment dénouer le nœud caucasien (Caucasian Knot) ? ». Le Président a qualifié Gregory Shvedov de « chien errant surnommé Shved » et l’a menacé en déclarant qu’il « domestiquerait sa langue » et « lui arracherait ses dents de sagesse ».

Le 9 janvier 2017, Gregory Shvedov a déposé plainte contre les actions de Magomed Daudov auprès de la Commission d’enquête de la Fédération de Russie conformément à l’article 144, paragraphe 3, du Code pénal russe (prohibant l’entrave aux activités professionnelles licites des journalistes), considérant la déclaration publique de Magomed Daudov comme une menace directe, non seulement à son encontre, mais également à l’encontre de l’entière communauté de journalistes dans la région du Caucase.

De manière générale, rendre compte des développements actuels en Tchétchénie devient de plus en plus dangereux pour les journalistes et défenseurs des droits humains. Pax Christi International demande instamment aux autorités de la Fédération de Russie de :

  1. Mener une investigation immédiate, approfondie et impartiale des menaces proférées à l’encontre de Gregory Shvedov, en vue de publier les résultats et de traduire les responsables en justice conformément aux normes internationales;
  2. Prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir l’intégrité et la sécurité physiques et psychologiques de Gregory Shvedov;
  3. Garantir en toutes circonstances que tous les défenseurs des droits humains en Russie soient dans la possibilité de mener leurs activités légitimes en faveur des droits humains sans crainte de représailles et en toute liberté.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma très haute considération.

 

Mme Greet Vanaerschot
Secrétaire Général

Pour agir vous aussi, veuillez cliquer ici.

 

Russia, Minister of Justice of the Russian Federation, Gregory Shvedov, Caucasian Knot, Front Line Defenders