Déclaration pour une culture de paix et de non-violence

 

Nous, membres de Pax Christi International, le mouvement Catholique International pour la paix, venus des différentes parties de l'Afrique et réunis du 5 au 9 décembre 2016 à Johannesburg en Afrique du Sud pour la conférence organisée par Pax Christi International, sur le thème de la «Non-violence en Afrique: Créer un avenir d'espoir», déclarons ce qui suits:
 
Alors que nous rêvons et travaillons ensemble pour une Afrique exempte de conflits violents, nous sommes confrontés à des défis, anciens et nouveaux, qui exigent une force morale, des idées nouvelles et une solide détermination pour la construction d’une paix durable par la nonviolence active.
 
Inspiré par Evangéliques, l'esprit d'Ubuntu et l'enseignement de la règle d'or qui nous invite à traiter les autres comme nous voudrions être traités
 
 
Nous reconnaissons que:
  • le sectarisme, l'intolérance, l'extrémisme et la violence sont à la hausse;
  • les jeunes et les enfants représentent la plus grande ressource humaine en Afrique et, s'ils sont bien encadrés, contribueraient au développement et au bien-être de l'Afrique;
  •  les courants politiques contradictoires actuels sont exclusifs et marginalisent certaines parties de la société;
  • le lourd investissement dans la militarisation de la paix et des conflits pourrait être canalisé vers des approches non violentes de consolidation de la paix;
  • la société civile est menacée et les droits fondamentaux sont violés.
 
Reconnaissant notre rôle dans la promotion d'une culture de non-violence active, de justice sociale, de paix, de réconciliation, de guérison et de pardon;
 
Gardant à l'esprit notre engagement à être compatissants envers les vulnérables, les marginalisés et les sans voix;
 
Affirmant que la vie, la dignité, les droits et le bien-être de chaque personne doivent être au centre de tous nos travaux;
 
Convaincus que l'enseignement de base de toutes les religions intre la non-violence, la tolérance et la paix;
 
Tenant compte de la nécessité de lutter contre le discours haineux, l'exclusion, la radicalisation et l'extrémisme violent;
 
Encouragé par le programme 2063 de l'Union africaine visant à faire taire les armes en Afrique d'ici à 2020;
 
Reconnaissant qu'un bon leadership et des partenariats de travail avec les décideurs et les autres parties prenantes sont primordiaux pour notre continent;

 

NOUS VOULONS:
 
Affirmer que la paix et la non-violence sont possibles lorsque nous nous engageons à être des agents de paix pour un changement positif;
 
Accepter de travailler ensemble pour créer un avenir meilleur pour cette génération et les générations futures;
 
Engager nos efforts pour contribuer à un continent africain exempt de corruption, de violence et de conflits.

 

Nous nous engageons à
  • Plaider pour la non-violence et l’éducation à la paix dans la société;
  • Collaborer avec toutes les parties prenantes de bonne volonté pour traiter les questions de migration, de la traite des êtres humains, de la justice sociale, d'armes légères et de petit calibre;
  • mobiliser nos différentes parties prenantes pour promouvoir la paix et la réconciliation dans les pays et les communautés actuellement en proie à la violence et appeler à la priorisation et à l’investissement dans les mécanismes de la non-violence active comme moyen alternatif pour résoudre les conflits;
  • travailler à l’amélioration de nos installations afin d’offrir des espaces aux pourparlers de paix et aux négociations entre adversaires au niveau communautaire et international;
  • Recourir à des démarches inspirées des communautés et de la foi pour promouvoir les moyens non-violents afin d’accélérer nos efforts vers un continent exempt de conflits violents;
  • créer des opportunités pour doter les jeunes gens des valeurs morales, spirituelles et éthiques ainsi que des compétences pratiques qui leur permettront de contribuer plus efficacement à l’avènement d’une Afrique stable, juste et pacifique.

 

NOUS recommandons:
A nos gouvernements de respecter davantage les droits humains, et d’investir dans la promotion de la culture de paix et de non-violence active;
Aux médias de développer un journalisme orienté vers la paix;
Aux chefs religieux d’élever la vision de la non-violence dans leur ministère de prédication et d'enseignement.

 

QUE LA PAIX ET LA NONVIOLENCE REGNENT EN AFRIQUE
 
Fait à Johannesburg le 8 décembre 2016
 

 

nonviolence, Africa, statement