Transformation des conflits

Dans la perspective de leur transformation, les conflits actuels exigent davantage que la description des positions des antagonistes (étape intitulée « gestion des conflits »), et même que l’identification des résultats garantissant une issue « gagnant-gagnant (étape intitulée « solution des conflits »). La Transformation des Conflits requiert un processus comportant l’engagement des antagonistes à transformer leurs relations, à revoir leurs intérêts, à reconsidérer leurs différends, et, si nécessaire, leur volonté de recréer un nouvel environnement sociologique opposé à la poursuite du conflit armé.

Dans cette optique, Pax Christi International souligne que les conflits ne se transforment pas d’un coup mais graduellement, par une série de changements plus ou moins mineurs, par petites étapes bien spécifiques dans lesquelles les différents acteurs ont chacun leur rôle à jouer, en ce compris les Organisations-Membres du Mouvement. Le rôle primordial de Pax Christi International consiste à soutenir les acteurs locaux et à coordonner les efforts de paix de ceux qui agissent à la périphérie du conflit tout en ayant une parfaite connaissance des dynamiques socio-culturelles locales et sont prêts à s’engager dans un processus à long terme.

La stratégie de Pax Christi International consiste à distinguer trois niveaux d’intervention au sein de la société concernée et en différenciant chacune de ces interventions selon le niveau concerné, étant entendu qu’elles seront bien entendu toutes trois fondées sur la recherche de la paix. Les Hauts Dirigeants du pays seront contactés dans un premier stade et feront l’objet d’une approche axée sur les résultats potentiels de la sortie de crise. Le deuxième niveau d’intervention concernera les Dirigeants de statut intermédiaire qui seront approchés dans l’optique de la solution du conflit et à qui sera proposée l’organisation d’ateliers ou de rencontres ayant pour objet d’étudier les conditions d’une solution et bénéficiant de la collaboration de personnalités locales premier plan.

Quant au troisième niveau, impliquant activement la Société Civile elle-même, il touchera certains de ses représentants qui seront invités à participer à toute une gamme d’initiatives de restauration de la paix telles que des Commissions locales, un Dialogue entre Communautés, un projet pour guérir les traumatismes causés par le conflit.