Pax Christi Flanders

 

Le symbole de Pax Christi Flandre est la colombe de la paix dont les ailes sont deux mains ouvertes.

Les enfants nous demandent : « Pourquoi la colombe de la paix a-t-elle des mains à la place des ailes? »

Nous leur répondons : « La paix ne peut être atteinte et construite qu’avec des mains ouvertes. Tends la main à la paix, » est une invitation pour nous tous.

 

 

Si les mains se ferment en poings la discorde et la haine,

L’envie et les disputes, naissent.

Les poings signifient frapper et mutiler.

Les poings signifient se faire du mal les uns aux autres.

Les poings signifient se cramponner fermement à son argent et ses biens.

Les poings signifient le dédain et l’humiliation.

Les poings sont toujours dans la plainte.

Les mains ouvertes inspirent la confiance. Elles font le choix de la vie.

Les mains ouvertes sont signes de partage avec le pauvre et l’opprimé. Elles se soucient de ceux qui souffrent.

Les mains ouvertes invitent à la compréhension et au dialogue.

Elles assument la responsabilité de la création.

Les mains ouvertes sont un geste d’amour et d’amitié.

 

Elles sont un symbole de notre effort de non-violence.

Les mains ouvertes inspirent la réconciliation.

Elles font tomber les barrières.

Les mains ouvertes sont élevées dans la prière.

Elles construisent la justice et la paix.

Cela a du sens d’ouvrir nos mains régulièrement et de les regarder.

Nous y voyons les reflets de l’amour dans lequel nous avons été créés.

Ils symbolisent notre engagement pour la paix.

Jésus de Nazareth a réalisé des bonnes actions.

Il a apposé ses mains sur des malades et les a soignés.

Il a relevé ceux dont le cœur était brisé.

Il a joint ses mains en prière.

Il a rompu le pain et l’a offert à ceux qui l’entouraient.

Et, enfin, il a ouvert grand les bras pour enlacer le monde, en n’excluant personne, selon l’inspiration de l’Esprit Saint

La recherche d’alliance est facteur de paix.

 

 

Dans ce contexte la bonne parole a un rôle important à jouer à côté de la main ouverte.

Ensemble, ils représentent l’esprit dans lequel nous vivons.

Ainsi la main d’Helder Camara, évêque des pauvres, eut autrefois la même force que ses paroles inspirées.

Les mains ouvertes chassent la peur des autres.

Les mains ouvertes renforcent les mots de pardon.

Les mains ouvertes construisent l’alliance pour la paix entre Dieu et l’humanité.