Racisme, discrimination envers les minorités ethniques et les communautés indigènes

 

Le vingtième siècle est tragiquement marqué par différents génocides, parmi lesquels on compte l’Holocauste juif, la Shoah. Nous voyons aussi le racisme dans la vie quotidienne. Les individus subissent la discrimination en raison de leur ethnicité. Bien que l’on parle communément de droits des minorités ce n’est pas toujours contre des groupes ethniques minoritaires que s’exercent les pratiques discriminatoires. La discrimination est une forme de racisme, qui s’en prend au bien-être de la personne, l’attaquant en ce qu’elle ne pourrait ni ne devrait jamais vouloir changer : son identité.

La colonisation et l’héritage qu’elle a laissé ont provoqué de sévères manifestations de racisme envers les populations indigènes. La plupart de celles-ci y ont perdu leur territoire, leur culture et leur langue. Aujourd’hui les populations indigènes luttent toujours pour leur droit à vivre selon leur culture et coutumes, alors même qu’elles combattent aussi la pauvreté, la marginalisation et la perte de leur identité.

Pax Christi International réclame une égalité sans équivoque pour tous, frères et sœurs unis sans égard à la race, la nation, le sexe, l’origine, la culture ou la classe sociale. De quelque théorie qu’ils se réclament ou quelque forme qu’ils prennent, le racisme et la discrimination raciale sont moralement inacceptables. Pax Christi International se déclare solidaire avec ceux qui subissent la discrimination sur la base de leur ethnicité et culture et oeuvre au rapprochement et à la compréhension mutuelle entre les différentes communautés.

 

Les faits :

  • La campagne « All Brothers, All Sisters » a été organisée par la section américaine de Pax Christi contre le racisme institutionnel et regroupait les mouvements pacifistes et des organisations associées aux Églises.
  • En Australie une action de coopération pacifique a été menée avec les Aborigènes ainsi qu’en Aoteoroa/Nouvelle-Zélande, avec les Maoris.
  • Pax Christi a présenté au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies des requêtes variées sur les droits des populations indigènes, comme celle de Papouasie occidentale par exemple.
  • Pax Christi soutient le droit des communautés indigènes pour tous ceux qui les réclament aux Nations Unies à New York.