Philippines: Les members du conseil d’administration de Pax Christi International parmi les signataires de la lettre des évêques catholiques aux Philippines adressant les meutres extrajudiciaires

 

La semaine dernière, les évêques catholiques des Philippines ont émis une lettre à tous les catholiques adressant les meutres extrajudiciaires qui ont eu lieu sous le regime du Président Rodrigo Duterte. Les prêtres ont partagé la lettre en lisant celle-ci à voix haute à toutes les messes du weekend dernier. La lettre dénonce la guerre du Président Duterte sur la drogue créant un ‘règne de terreur’ parmi les pauvres.

 

La lettre a été signée par un membre d’administration de Pax Christi International, Archbishop Antonio J. Ledesma, SJ. Ledesma est l’archévêque de l’archdiocèse de Cagayan de Oro, aux Philippines.

 

La lettre par l’évêque du pays dit que tuer les gens n’est pas une réponse au traffic de drogues, et certains s’inquiètent de l‘indifférence montrée  par beaucoup sur le massacre.

 

La lettre commence par:

 

"Nous, les évêques, sommes profondement inquiets des nombreux  morts et meutres qui a eu lieu dans la campagne pour l’interdiction des drogues. Ce traffic de drogues illégales a besoin d’être stoppé et maitrisé. Mais la solution ne repose pas sur les tueries des suspects des drogues et des traffiquants. Nous ne sommes pas seulement  inquiets pour ceux qui ont été tués. La situation des familles des victims est aussi une source de préoccupation. Leur vie s’est empirée. Une cause additionelle est le règne de terreur dans beaucoup d’endroits pauvres. Beaucoup sont tués à cause de la drogue. Ceux qui les tuent ne sont pas tenus responsables. Une cause encore plus inquiétante est l’indifference de beaucoup concernant ce genre d’injustices. C’est considéré comme normal, et, pire, comme quelque chose qui (d’après eux) a besoin d’être fait."

 

Philippines, Pax Christi Philippines, Archbishop Antonio Ledesma