Pakistan: L’organisation des droits de l’homme condamne les bombardements au Lahore, Charing Cross et Quetta, le pont Saryab

 

Communiqué de presse de la Commission Nationale Catholique pour la Justice et la Paix

 

Les métropoles et les provinces capitals du Pakistan, comme le Lahore ou Quetta ont une fois de plus été brutallement attaquées par des forces extrémistes. La revendication de l’attaque suicide au Lahore tuant 13 personnes et blessant 53 a été faite par Tehreek-i-Taliban Pakistan JamaatulAhrar. Ce groupe interdit a menacé le gouvernement à travers leur nouvelle campagne contre les départments du government,  à travers le pays.

 

Bien que l’accident à Quetta n’a pas été revendiqué par un groupe terroriste, il y a eu 2 officiers de police tués et 11 blessés.

 

Mon Seigneur l’ Evêque Dr. Joseph Arshad, president du NCJP, Rev. Fr. Emmanuel Yousaf (Mani) Directeur National du NCJP et M. Cecil S. Chaudrhry Directeur Executif du NCJ, dans une declaration commune, disent que les meutres des protestants innocents et des officiers de securité sont inacceptable. Pendant les condoléances grandissantes des victimes, ils ont payé un grand respect et un donné homage aux officiers tués, et ont prié pour leur famille et les blessés.

 

Pendant que le Premier Ministre du Pakistan condamne fortement l’attaque, la commission appelle le gouvernement à traduire en justice les coupables et à addresser les aspects extrémistes ainsi que les causes principales de cette intolérance pour renfocer ces measures pour la protection de tous les citoyens et leurs propres officiers de police. Par ailleurs, la Commission a demandé que toutes les measures pour garantir la veritable implementation du Plan d’Action National doit être de haute priorité pour le gouvernement s’il souhaite éliminer le terrorisme et l’extrémisme dans le pays. De plus, le gouvernement doit fournir des équipements adéquates aux personnels des forces de l’ordre puisqu’ils entreprennent des missions risquées et courageuses pour diffuser des dispositifs explosives à travers le pays.

 

En outre, l’évêque Dr. Ashad et le Père Yousaf déclarent que l’incertitude de la vie est devenue de plus en plus evident au Pakistan. Nous devons donc prier devant notre Seigneur Jesus Christ comme une nation qu’il nous accorde de la sagesse, de la tolerance et de la paix. Que Dieu donne la force aux familles des victims pour supporter le perte de leurs bien aimés et pour accélérer la guérison des blessés.

 

Pakistan, Joseph Arshad, Quetta, Emmanuel Yousaf, National Commission for Justice and Peace, Catholic Commission for Justice and Peace