France: Retour sur le colloque de Pax Christi France « De la citoyenneté à la fraternité »

 
 

Mgr Stenger Président du mouvement accueillit les participants de quelques mots : “vous les militants de la paix, les amis de la paix, les chercheurs de fraternité, dans notre monde agité, l’étranger peut surgir sans être attendu ni souhaité. Nousvoici habités de deux exigences, la justice et l’humanité qui constituent les principes de toute vie sociale et du vivre ensemble pour rapprocher sans cesse les humanités pour le bien de l’homme de celui qui se présente à notre porte et à notre église”
 
Madame Billet, Déléguée générale du mouvement invita les intervenants à s’exprimer dans la diversité de leurs compétences et de leurs interrogations.
Yves Michaud, philosophe, initiateur de l’université de tous les savoirs, chroniqueur de radio, enseignant, universitaire auteur de quarante cinq livres publiés intervint le premier sur la clarification De la citoyenneté et de la fraternité.
« La confusion entre ces deux termes et leur rayonnement peut résulter d’une absence de réflexion philosophico politique. Il en sera de la définition de la citoyenneté elle même adoptée par la devise française de 1848 ». La citoyenneté souligne Yves Michaud relève de la communauté politique ; la fraternité, de la famille sachant la pluralité des familles existantes aujourd’hui dans l’espace civil partagé. En distinguant les sentiments sociaux et les liens civiques de rapports de fraternité d’un registre sentimental différent...
 

Lire la suite sur le site de Pax Christi France.

 

Pax Christi France, annual meeting, citizenship, brotherhood