Déclaration de Pax Christi International concernant la situation en Syrie


 

La guerre en Syrie a créé la pire crise humanitaire de notre temps. Six and déjà ont passé depuis la violente repression par le régime d’Assad qui a commencé comme une révolte pacifique et digne et qui s’est transformée en une guerre brutale. Les conséquences sont sans nom: la moitié de la population du pays avant-guerre– plus de 11 millions de personnes – ont été tuées ou ont été forcées de fuir (1).

Pax Christi International est atterrée par la continuité des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Notre mouvement condamne clairement l’attaque de gaz chimique qui a tué 72 personnes, don’t 20 enfants (2), à Khan Sheikhoun. Un grand nombre de nos organizations membres ont aussi exprimé leur inquietude (3).  Malgré la ratification de la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) par la Syrie, la supposée destruction de la réservce chimique de la Syrie par l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), et les resolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU, ces armes abjects sont evidemment toujours en Syrie –probablement dans différentes parties – et ont encore une fois causé une énorme souffrance.

Nous soutenons pleinement l’enquête en cours de l’OIAC concernant l’utilisation des armes chimiques en Syrie. Dans le cadre du mandat continu de la Mission d'établissement des faits (MEF), L’ OIAC enquête sur l’incident et a déjà entamé des contacts avec les autorités syriennes (4). L’OIAC devrait avoir un accès complet sur les sites attaqués et le rapporter au plus tôt au Conseil de Sécurité de l’ONU. La communauté internationale devrait recueillir des évidences et monter des dossiers criminels contre les coupables. Dans ce sens, chaque pays devrait montrer leur réel soutien concernant le Mécanisme international, impartial et indépendant, récemment établis, et chargé de faciliter les enquêtes sur les violations les plus graves du droit international commises en Syrie.

Au lieu de tenir responsible les coupables pour les atrocités ou de contribuer à une juste solution en Syrie, les autres nations ont intensifiés la violence en quête de leurs propres intérêts. Nous entendons la frustration et nous pouvons imaginer le déchirement du peuple syrien. Cependant, nous croyons fortement que plus d’actions militaires, incluant les attaques des missiles américains dans la zone aérienne du gouvernement syrien, ne meneront pas à une juste resolution de la guerre et ne pourront seulement mener à une autre escalade de violence, aggravant la souffrance des syriens. De plus, les attaques des Etats-Unis manquaient d’un mandat du Conseil de Sécurité de l’ONU et plus loin, contribuent à la dégradation du droit international ayant lieu depuis plusieurs années. C’est la responsabilité de tous les membres du Conseil d‘addresser ce problème.

Nous incitons la communauté internationale à travailler avec la société civile syrienne, avec toutes les nations engagées dans une juste paix en Syrie, avec la même croyance et avec les differents responsables de la société  du monde entier, et les autres, pour implementer des actions stratégiques de non-violence, incluant la levée des sièges et la sécurisation de l’accès humanitaire à travers la Syrie; le deployment des observateurs indépendants de l’ONU pour rétablir un cessez-le-feu national; le soutien de programmes de reconciliation locale en Syrie; la fin des ventes d’armes et du traffic d’armes dans la region, et le renouvellement urgent d’une participation internationale dans l’avancement des négociations de Genève, qui devraient conduire à une transition politique credible, comme convenu la semaine dernière à la conférence de Bruxelles sur ‘Soutenir l’Avenir de la Syrie et de la Région’ (5). 

De ce fait, nous appuyons la position de l’UE et des autres pays de faire de l’aide à la reconstruction une condition sur des progrès significants vers une transition politique. Chaque pays devrait developer des critères concrets pour evaluer de tels progrès. Cela est aussi en concordance avec le Secrétaire Géréral de l’ONU qui appelle à ‘éviter toutes intensifications de la situation en Syrie et que ces évènements réafirme sa croyance qu’il n’est pas possible de résoudre ce conflit sans trouver de solution politique’(6). D’intenses négociations pour mettre fin à l’abus du veto au Conseil de Sécurité de l’ONU sont aussi essentielles si les états membres de l’ONU agiraient réellement ensemble pour protéger les civils, arrêter les crimes de guerre, mettre fin à l’impunité et travailler avec les syriens pour mettre en oeuvre une stratégie politique viable.

Pax Christi International réitère fermement le message de l’an dernier du Pape François dans lequel il déclarait que ‘la paix en Syrie est possible, mais le seul moyen d’y parvenir est par une réponse politique’ (7).  Nous croyons qu’un processus politique inclusif et non-violent complet est le seul moyen de mettre fin à ce violent conflit. Tout soutien concernant l’action militaire continuelle et les transfers d’armes ou de munitions qui sont entrain de prolonger la guerre devrait immédiatement être stoppé par les parties concernées. Une importante assistance humanitaire pour les victimes de violence et les communautés déplacées est nécessaire, ainsi qu’un investissement international dans les stratégies de consolidation de la paix au niveau local et national.

A la suite de notre travail politique en faveur du people syrien, nous invitons nos membres, partenaires et ceux qui veulent nous joindre à un jour de jeûne dans les prochains jours en soutien à la Syrie et à la lumière de l’espoir de Pâques (8).

~ Bruxelles, le 11 avril 2017

____________

1. Mercy Corps ‘Coup d’oeil: ce que vous devez savoir sur la crise syrienne’, 9 mars 2017, disponible en ligne sur: https://www.mercycorps.org/articles/iraq-jordan-lebanon-syria-turkey/qui....

2. Obversatoire Syrien pour les Droites de l’Homme, ‘ Les avions de guerre re bombardent Khan Shaykhun et le bilan du massacre du Mardi noir augmente de plus de 72 morts dont la moitié sont des femmes et des enfants’, 5 avril 2017, disponible en ligne sur: http://www.syriahr.com/en/?p=64136.

3. L’organisation membre de PAX, Dutch, appelle le Conseil de Sécurité de l’ONU à intervenir après l’attaque chimique’, 4 avril 3017, disponible en libre sur: http://www.paxchristi.net/news/syria-pax-calls-unsc-take-action-after-ch.... . Pax Christi Australie a aussi publié un communiqué condamnant la violence le 8 avril 2017, disponible en ligne sur: http://www.cathnews.com/media-releases/721-170408-pax-christi-church-gro... Aussi, Pax Christi Italie le 6 avril:  http://www.paxchristi.it/?p=12803 et Pax Christi Etats- Unis le 10 avril: http://www.paxchristi.it/?p=12803 and Pax Christi USA on April 10th: https://paxchristiusa.org/2017/04/09/statement-bombing-syria-will-not-cr....

4. L’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC), ‘Point Press: Utilisation des armes chimiques signalée, Sud Idlib, Syrie’, 4 avril 2017, disponible en ligne sur: https://www.opcw.org/news/article/media-brief-reported-use-of-chemical-w...

5. Action Exterieure de l’Union Européeenne,’ La Conférence de Bruxelles sur ‘Soutenir l’Avenir de la Syrie et de la Région’ est d’accord sur l’approche holistique à la crise et sur l’engagement pour 2017 de 5.6 trillions d’euros’, 5 avril 2017, disponible en ligne sur: https://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/24256/brussels....

6. Centre d’information de l’ONU, ‘Syrie: Comme les Etats Unis respondent militèrement à l’attaque chimique, l’ONU appelle à la retenue pour éviter les intensifications’, 7 avril 2017, disponible en ligne sur: http://www.un.org/apps/news/story.asp?NewsID=56524#.WOtxsWdcKM9.

7. Crux, ‘Le Pape François dis qu’il n’y a pas de solution militaire en Syrie’, 5 juillet 2017, disponible en lignre sur: https://cruxnow.com/vatican/2016/07/05/pope-francis-says-theres-no-milit....

8. Pax Christi International soutient une initiative prise par par Pax Christi Italie et Caritas Italie qui appelle à un jour de jeûne le mercredi 12 avril. D’autres informations peuvent être trouvées sur le site de Pax Christi Italie: http://www.paxchristi.it/?p=12803.
 

Syria, statement, chemical gas attack